what is pse

PSE: c’est quoi?

Depuis plusieurs années le Cambodge se redresse et le développement repart, surtout dans les villes. Mais une partie de la population en est encore exclue. Vingt-cinq ans de guerre et un terrible génocide ont laissé un pays exsangue, aux blessures profondes: déstructuration totale de la société, éclatement des familles, perte des repères moraux et des anciens systèmes de solidarité. Sous le régime des Khmers Rouges, plus de deux millions de personnes ont été tuées, les intellectuels furent les premiers éxécutés, le système scolaire anéanti, les écoles et les livres détruits. Les principales victimes sont les enfants (taux de mortalité, sous-nutrition, maltraitance, violences de toutes sortes…). L’école coute cher et, sans intervention extérieure, c’est une génération de plus, qui risque d’être sacrifiée. De nos jours encore, beaucoup d’enfants essaient de survivre à l’aide de métiers difficiles et dangereux: chiffoniers des rue, petits métiers à risque, sans nourriture suffisante, sans soins, sans école, sans avenir. Il fallait agir d’urgence!

Tout a commencé un jour d’avril 1995…

Christian et Marie-France des Pallières, un couple de retraités français, découvrent la décharge de Phnom Penh:

Sur un immense terrain d’ordures fumantes, dans une odeur pestilentielle et au milieu de myriads de mouches, des centaines d’enfants de six à quinze ans fouillent dans les ordures. En loques, couverts de plaies infectées, un grand sac crasseux sur le dos et pieds nus dans les immondices dans lesquelles ils s’enfoncent jusqu’aux genoux, ils cherchent des bouts de plastique, de carton, de métal à récupérer. Ils cherchent aussi de quoi manger car aucun d’entre eux n’a mangé depuis la veille.

 

« Ce fut un véritable choc. Cela donnait envie de crier… ou de pleurer. C’était indigne de l’humanité ! » Christian des Pallières

 

Boulversé par ces images insoutenables, le couple décide de secourir ces enfants, pour les sortir de cet enfer et leur redonner le sourire : « Pour un Sourire d’Enfant » était né.

PSE est une organisation non gouvernementale qui soutient les enfants des familles dans la détresse et marginalisées, ceux de la décharge et des banlieues les plus pauvres de Phnom Penh. PSE leur apporte nourriture et soins, éducation et scolarisation, puis une formation professionnelle solide.

Quelques années plus tard PSE a élargi son activité en ajoutant des antennes dans deux autres villes du pays, à Siem Reap, haut lieu des sites d’Angkor, et à Sihanoukville, ville portuaire en plein développement.

 

Le credo de PSE:

L’enfant qui a faim doit être nourri

L’enfant malade doit être soigné

L’enfant maltraité doit être protégé

L’enfant exploité doit être secouru

L’enfant abandonné doit être recueilli

Car tout enfant doit connaître un jour la tendresse d’un regard d’amour posé sur lui

Facebooktwittergoogle_plusmail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *