ratha sry

Une Conversation avec Ratha, du Département EE de PSE

Chanratha Sry est à la tête du département EE, éducation externe, qui gère l’éducation et le développement communautaire des familles PSE. Son département est indispensable dans l’organisation des camps d’été puisque c’est leur travail de recruter les enfants dans chaque camp, en les puisant dans les élèves PSE dans des écoles externes mais aussi dans un nombre d’écoles publiques des périphéries de Phnom Penh.

Le département EE est chargé de développer les paillottes, qui servent de garderies  pendant l’année. L’objectif est de les développer à proximité des communautés les plus nécessiteuses et d’y proposer un service de conseil aux familles. Les paillottes ont depuis été rebaptisées Centres de Service Communautaire.

Le département EE est aussi essentiel pour l’organisation des logistiques des camps d’été. Ils travaillent en concertation avec l’administration pour organiser l’alimentation, le transport, les chauffeurs, les emplois du temps, le logement, et surtout l’enrôlement des enfants pour remplir les camps. Ce sont aussi ceux qui fournissent la compensation de riz aux enfants. Une fois les camps d’été commencés, c’est l’équipe EE qui gère les enfants et qui résout tous les problèmes. Ils emploient les étudiants pour aller chercher les enfants chaque matin aux points de collection, vérifient le nombre d’enfants, retrouvent les perdus, puis recueillent les impressions au retour chaque soir.

Cette année l’organisation a été particulièrement difficile due au report des vacances scolaires jusqu’à mi-Août par le ministère de l’éducation. Les camps ont donc dû être organisés en deux vagues d’enfants, une le matin et une l’après-midi. Les logistiques du camp en sont d’autant plus complexes puisqu’il faut compter un deuxième voire troisième voyage de collection d’enfants à 10h45, puis le retour des bus pour ramener les enfants du matin chez eux.

Le département EE travaille aussi de près avec le service social. Après que celui-ci ait sélectionné les nouvelles familles et les nouveaux enfants à admettre à PSE, l’un des programmes du département EE leur est proposé. Quand un enfant va à l’école, c’est EE qui reprend l’encadrement de l’enfant. Le département suit actuellement plus de 3000 enfants inscrits dans des écoles publiques.

Malgré l’immense défi logistique que représente l’accueil de plus de 3000 enfants par jour dispersés dans le pays entier, Ratha croit fort en la valeur de cet exercice titanesque: il est un amoureux inconditionnel des camps d’été. Les enfants jouissent d’un véritable échange culturel, ils vivent des moments inoubliables et surtout, ils sont empêchés d’errer les rues et de quitter l’école. Pour Ratha, la preuve indéniable du grand amour qu’éprouvent les enfants pour les camps c’est de les voir, d’année en année, pleurer à chaudes larmes le dernier jour…

Facebooktwittergoogle_plusmail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *